Une nouvelle génération d’implants auditifs pour les plus jeunes enfants

Home / Nouvelles / Une nouvelle génération d’implants auditifs pour les plus jeunes enfants

Une nouvelle génération d’implants auditifs pour les plus jeunes enfants

, ,

La longue expérience et les résultats présentés par le prof. Henryk Skarżyński lors de la 9e conférence consacrée aux implants auditifs chez l'enfant (ESPCI) de Varsovie en mai 2009 ainsi que comme unique représentant de la Pologne au congrès mondial des otolaryngologues (IFOS) à Sao Paulo (Brésil), au congrès américain des implants auditifs à Seattle (USA) et au congrès européen d'audiologie à Tenerife (Espagne) en juin 2009 ont eu pour résultat l'adoption d'initiative pour la mise en œuvre d'une nouvelle génération d'implants. C'est une énorme distinction de l'Europe dans ce milieu. La première européenne n'a lieu que dans 3 centres en Espagne (Pampelune), en Allemagne (Freiburg) ainsi qu'en Pologne – au Centre International de l'Audition et de la Parole de l'Institut de Physiologie et de Pathologie de l'Audition à Kajetany.

Les résultats des opérations dans ces centres ont été présentés par 3 otochirurgiens : le prof. Henryk Skarżyński (qui a à ce jour effectué le plus grand nombre au monde d'opérations de réparation de l'audition), le prof. Roland Laszig (Allemagne) et le prof. Manuel Merique (Espagne) lors d'une conférence internationale le 3 septembre 2009 à Londres. Ceci ouvre le processus de généralisation de cette génération d'implants en Europe.

La nouvelle génération d'implants et particulièrement dédiés aux tout jeunes enfants. L'appareil a été fortement miniaturisé. Grâce à ceci il est possible de baisser encore l'âge de greffes de l'implant, avant tout chez les enfants présentant une surdité congénitale, profonde totale, là où les appareils auditifs ne donnent pratiquement aucun résultat et où l'attente de plusieurs mois du moment où l'enfant aura une tête plus grosse et des os crâniens plus épais s'avèrent en réalité du temps perdu. Jusqu'à maintenant, cette opération est effectuée chez des enfants de plus d'un an. Alors que la nouvelle génération d'implants donne la possibilité de raccourcir le délai d'attente d'une opération jusqu'à 6 mois. Ceci est important car c'est dans cette période précoce que le développement spontané de l'enfant se dire s'avère le plus rapide. À cet âge, les bébés ont une énorme envie de lier des contacts de repérer les sons qui leur parviennent, de la parole – ce que manifeste le babil chez l'enfant dont l'audition est normale. Cette approche thérapeutique doit assurer un contact de linguistique courant avec leur entourage aux enfants opérés dès l'âge préscolaire et de permettre un développement général de l'enfant au même niveau que ses camarades.

La nouvelle génération d'implants et un matériel Australien. Il possède des éléments électroniques internes et un processeur de la parole fortement miniaturisée, ce qui améliore dans une grande mesure leur fiabilité. Ce sont actuellement les plus petits implants cochléaires, en même temps que les plus durables et les plus résistants.

Le 29 juillet 2009, la première européenne en commun a été observée au Centre International de l'Audition et de la Parole à Kajetany par les scientifiques ainsi que les médias, les représentants de la presse, de la radio et de la télévision. Était opéré 3 enfants de 10 mois, 12 mois et 13 mois. L'opération pouvait être suivie sur Internet ainsi que dans les salles de conférence du Centre International les opérations étaient commentées en polonais, anglais, russes et ukrainien.