Journée Mondiale de la Protection de l’Audition

Home / Nouvelles / Journée Mondiale de la Protection de l’Audition

Journée Mondiale de la Protection de l’Audition

, , ,

Le 3 mars, nous célébrons la Journée Mondiale de la Protection de l’Audition (célébrée également comme la Journée Internationale pour l’Oreille et l’Audition), qui a été initiée par l’Organisation Mondiale de la Santé, d’après laquelle plus de 328 millions d’adultes et 32 millions d’enfants du monde entier ont une perte auditive significative ou profonde. Selon les informations recueillies par l’Institut de Physiologie et de Pathologie de l’Audition pendant les congrès scientifiques mondiaux, il y a plus de 1 milliard des personnes ayant des problèmes de l’audition qui affectent leur fonctionnement quotidien, et en particulier la communication. C’est un énorme problème de la civilisation, qui génère de grands coûts sociaux et économiques.

Le problème des troubles de l’audition est devenue une maladie de la civilisation. – a dit le prof. Henryk Skarżyński, directeur de l’Institut de Physiologie et de Pathologie de l’Audition à Kajetany. – Autrefois le trouble de l’audition d’une personne de soixant-dix ans a été considéré comme une chose normale. Le développement actuel de la civilisation, le bruit omniprésent, des écouteurs, la musique assourdissante dès la petite enfance, ainsi que les médicaments ototoxiques, des troubles circulatoires ou métaboliques rendre que cette frontière de 70 ans déménage à l’âge de 50. Heureusement, nous pouvons aider près chaque patient avec des troubles de l’audition- de l’enfant à une personne de 100 ans.- ajoute le Professeur.

Les troubles de l’audition conduisent à de nombreux maux et la détérioration générale du fonctionnement humain. Dans le cas des enfants des troubles, même s’ils sont petites, elles peuvent avoir une influence négative tant sur le développement de la communication linguistique, ainsi que sur le développement global de l’enfant, y compris son rendement scolaire. Dans le cas des personnes âgées ils peuvent causer des troubles cognitifs, des épisodes de troubles de la mémoire, ils peuvent être associés à un risque accru de la maladie d’Alzheimer. Mais surtout, ils entravent ou empêchent la communication interpersonnelle quotidienne.

Cependant, l’une des fondements pour le développement de la société moderne c’est le progrès des relations interpersonnelles, l’accès aux informations et leur échange. – ajoute le prof. Skarżyński. – Alors que au début du XXe siècle des compétences manuelles décidaient en 95 pour cent du fonctionnement de l’homme et de sa position dans la société, maintenant ce lieu est déterminé en 94 pour cent par la capacité de se communiquer. Une bonne audition est essentielle pour cela.

Actuellement, il y a de grandes possibilités de traitement des patients dans chaque groupe. À l’Institut de Physiologie et de Pathologie de l’Audition dans le traitement des troubles de l’audition, on utilise des implants: cochléaires, de l’oreille moyenne, dispositifs à conduction osseuse destinée au transfert du meilleur son que possible à l’oreille interne ou dispositif qui stimule directement de l’oreille interne, et divers types des appareils auditifs. Les solutions les plus modernes ne sont pas réservés aux jeunes – leur utilisation dans le traitement n’a pas des limites d’âge. Grâce à eux, beaucoup de gens avec des déficiences auditives peuvent non seulement entendre bien à nouveau, mais aussi de se communiquer et de rester en pleine activité pendant des longues années.

Maintenant plus de 5 mille patients qui utilisent des implants cochléaires reste sous surveillance médicale de l’Institut de Physiologie et de Patologie de l’Audition. À l’Institut on a effecuté plus de 400 mille des interventions chirurgicales, on a introduit à la pratique clinique quotidienne près de 200 différents programmes cliniques nouveaux, y compris la quasi-totalité des solutions innovantes dans le domaine de l’implantologie dans l’otochirurgie. À l’Institut les patients polonais ont accès aux dernières technologies comme les premiers ou les uns des premiers dans le monde.

En 2017, l’Institut célèbre un anniversaire très important: le 25e anniversaire des premières pose des implants cochléaires en Pologne – chez un adulte sourd et un enfant sourd – par le prof. Henryk Skarżyński qui en effectuant ces opérations de pionnier en Pologne a donné une chance et l’espoir à des milliers de patients sourds et qui a commencé la réalisation du programme de traitement de la surdité dans notre pays. Ces chirurgies ont été un tournant dans l’otochirurgie polonaise. Les possibilités modernes dans le cadre des chirurgies de reconstruction de l’oreille, qui améliore l’audition, comprennent environ 20 mille de telles procédures effectuées uniquement dans le Centre Mondial de l’Audition. Cela veut dire de quelques centaines à 1000% plus que dans les plus grands centres otorhinolaryngologiques au monde.