Journée Internationale des Non entendants

Home / Nouvelles / Journée Internationale des Non entendants

Journée Internationale des Non entendants

Les études épidémiologiques menées depuis de nombreuses années sur une large échelle document de manière systématique à quel point sont importants les problèmes des défauts de l'audition et leurs conséquences pour la suite du développement de l'intelligence de l'enfant. Aujourd'hui à la lumière des données accumulées relativement à l'échelle du problème, 2 – 4 % chez le nourrisson et 20 % au début de l'âge scolaire, nous voyons que des changements très importants interviennent dans les premières années de la vie de l'enfant. Ceci nous incitait à une tentative de démarche complète assurant un suivi du développement auditif des nouveau-nés, des nourrissons ainsi que des enfants d'âge préscolaire et scolaire. Ayant à l'esprit l'ampleur du problème, les coûts socio-économiques devant être supporté pour la réalisation du programme, les priorités suivantes ont été dégagées :

  • assurer des diagnostics précoces, non invasifs – au moyen d'instruments de télé médecine moderne – le programme multimédia «Słyszę» (« J'entends ») ainsi que le « Kuba mikro » – appareil portable miniaturisé constituait d'un palmtop et d'écouteurs,
  • mise en œuvre dès les premières semaines de la vie d'une stimulation auditive active du nourrisson à l'aide des équipements les plus modernes, dont la découverte des scientifiques polonais – le premier appareil auditif sans contact pour nourrissons en Pologne et dans le monde,
  • développement d'instruments pour l'évaluation objective du développement de l'enfant d'un an pour lequel une audition correcte est le fondement d'un développement optimal de la parole de la langue ainsi que la garantie d'une communication libre,
  • généralisation de nouvelles méthodes de traitement des défauts congénitaux et acquis de l'audition avec le soutien du fonds national de la santé,
  • mise en place des possibilités optimales de réhabilitation de l'audition et de la parole par l'utilisation des équipements les plus modernes de télé médecine, en particulier la « clinique de réhabilitation à domicile »,
  • mise en place d'un suivi permanent de l'utilisation appropriée des équipements greffés et non griffés aidant ou rendant possible l'audition pour l'enfant présentant un défaut de l'audition avec le soutien du fonds national de la santé.

Dans le cadre d'une prise en charge globale, ont été développé et mis en œuvre de nombreux programmes, de nouvelles procédures médicales, de nouvelles solutions techniques qui assurent aujourd'hui 1° croissant le développement optimal de l'enfant présentant des défauts de l'audition.

La rencontre s'est tenue le 28 septembre de cette année au restaurant Villa Foksal à Varsovie.