IIIème Conférence Internationale de Télémédecine et de Communication Multimédia

Home / Nouvelles / IIIème Conférence Internationale de Télémédecine et de Communication Multimédia

IIIème Conférence Internationale de Télémédecine et de Communication Multimédia

,

La IIIème conférence internationale de télé médecine et de communication multimédia s'est tenue les 21 et 22 octobre 2005. L'organisateur de la conférence était l'Institut de Physiologie et de Pathologie de l'Audition en coopération avec la chair des systèmes multimédias de l'université Polytechnique de basque. La conférence s'est déroulée au Centre International de l'Audition et de la Parole à Kajetany près de Varsovie dans le cadre de l'activité du centre de perfectionnement des procès de communication de l'audition et de la parole PROKSIM. Ont pris part à l'édition de cette année, déjà la 3e, de la conférence internationale de télé médecine et de communication multimédia, des représentants des pays suivants : Pologne, USA, Allemagne, Russie, Grande-Bretagne, France, Italie, Danemark, Croatie, Lituanie, Grèce, Hollande, Afrique du Sud, Suisse, Cambodge, Laos, ils Salomon, Thaïlande. La conférence a été ouverte par le professeur Henryk Skarżyński, directeur de l'Institut de Physiologie et de Pathologie de l'Audition. Le patronage d'honneur de la conférence est revenu au président de la fondation pour la science polonaise, le prof. Maciej Żylicz qui, ne pouvant participer au débat, a adressé une lettre aux participants dans laquelle il exprimait sa très haute opinion de l'utilité d'organiser cette conférence sur ce thème ainsi que sa reconnaissance pour l'activité scientifique de l'Institut de Physiologie et de Pathologie de l'Audition. La conférence était une rencontre annuelle des spécialistes éminents du monde de la médecine de l'ingénierie biomédicale ainsi que des télécommunications. La coopération difficile de spécialistes des problèmes médicaux et techniques est actuellement plus importante qu'elle ne l'était précédemment dans la mesure où l'efficacité des diagnostics et des traitements dépend dans 1° de plus en plus élevé du développement de la technologie. Au cours des années passées, le développement technologique a conduit à la naissance de nouvelles branches de la médecine et de la technique telle que la télé pathologie et la télé médecine. Ces secteurs réunissent des solutions novatrices dans le domaine de la médecine de la prophylaxie médicale et de l'organisation du suivi des patients, s'appuyant sur les plus nouvelles technologies biomédicales télécommunications Nell et multimédia. Si on observe le développement de la technologie des sociétés de l'information, il n'est pas difficile de noter que l'un des secteurs dans lesquels ce type de technologie se développe le plus vite est précisément la télé médecine. Actuellement, les applications télé médicales deviennent même un des moteurs récurrents qui accélèrent le développement de l'électronique et de la télé informatique. L'utilisation de la technologie existante pour améliorer la qualité de vie dans la population est devenue en liaison avec ceux-ci une tâche importante et urgente. Dans les centres liés à la télé médecine les plus actifs naissent des applications interactives, telles qu'elles contiennent des éléments de diagnostic (télé pathologie, télé radiologie), prenant en charge le suivi du patient voire même la thérapie (télé thérapie). Du développement de ce type d'application dépendra l'échelle où il sera possible de mettre en jeu la technologie télé informatique au service des patients. Afin d'analyser ce problème, l'échange d'expériences entre les représentants des centres les plus actifs, ce qui développe la télé médecine est une nécessité.

Le premier jour de la conférence a été organisé une téléconférence avec la participation de spécialistes de l'université de Pittsburgh (USA) au cours de laquelle ont été présenté 5 communications particulièrement intéressantes de spécialistes transatlantiques, où étaient abordés en particulier les problèmes de conduite d'opérations chirurgicales à distance de surveillance à distance de la réhabilitation dans le cas de patients souffrant de maladies et malaises spécifiques, d'utilisation des techniques multimédias pour aider des opérations de la tête etc. La télé session s'est terminée par une table ronde animée entre les participants de la conférence à Kajetany et les participants de la session d'au-delà de l'océan grâce au lien de la téléphonie numérique. Par la suite (également par le moyen des télécommunications) sont intervenus des participants de la conférence depuis l'Afrique du Sud et l'Allemagne.

Aussi bien pour les participants locaux extérieurs, était prévu également la transmission de deux interventions depuis la conférence a Kajetany. Dans la première intervention une méthode novatrice de diagnostic et de traitement des acouphènes à l'aide d'ultrasons a été présenté. Elle est actuellement élaborée en coopération entre médecins et ingénieurs coopérant dans le cadre du centre de perfectionnement PROKSIM. La 2e intervention était consacrée au développement de nouvelles méthodes de communication sans fil et d'indications de possibilité de leur utilisation en médecine. Au cours de la 2e journée de la conférence une trentaine de communications ont été présentées. Ces communications étaient présentées dans les salles de conférence du Centre International de l'Audition et de la Parole à Kajetany par une phalange d'auteurs internationaux, spécialiste dans le domaine de la télé pathologie de la télé médecine de l'ingénierie biomédicale et des multimédias. Ont été présenté des techniques informatiques novatrices appliquées à la radiologie, à la dermatologie, à la cardiologie, aux maladies pulmonaires et à l'orthopédie. Ont été présenté les systèmes intelligents de surveillance des patients, en particulier des personnes d'âge avancé, capable de reconnaître les émotions des personnes surveillées et de définir leur état psychophysique (ainsi dans la communication du prof. Kroschel, de l'université allemande de Karlsruhe ainsi que dans la communication du prof. Fotiadis et du Dr G. Ganiatsis de l'université grecque d'Ioannina). Cette thématique est une nouveauté absolue et constitue la manifestation d'une nouvelle étape dans le développement des technologies informatiques vers un monitoring et une surveillance des patients par des équipements informatiques automatisés. Ces questions ont éveillé aussi un intérêt particulier au sein des nombreux journalistes assistant à la conférence.

La conférence s'accompagnait d'atelier au cours desquelles était présenté de nouvelles réalisations dans l'enseignement à distance de la médecine ainsi que des méthodes de réalisation d'imagerie médicale permettant d'obtenir et d'envoyer à distance davantage d'informations à partir d'images radiographiques ultrasonores graphiques topographiques ou obtenues à partir de la résonance magnétique que ne le sont les informations perceptibles visuellement dans ce type d'images. Lors de la conclusion de la conférence, comme ceci avait déjà eu lieu l'année précédente, des distinctions pour les meilleures communications ont été remises dans différentes catégories. Cette année, 4 catégories de distinction avaient été établies qui ont été décernées aux communications suivantes : dans la catégorie télé pathologie, au Dr S. Schattka et au Dr S. Stauch d'Aurich (Allemagne) pour leurs communications concernant le développement de la télé pathologie dans les pays d'Asie orientale ; dans la catégorie eHealth (cette abréviation signifie la médecine exercée à l'aide des techniques électroniques), au Dr C. Snydermana et au Dr A. Kassama, de l'université de Pittsburgh pour leur présentation particulièrement intéressante intitulée Tout nouveaux résultats dans l'emploi des techniques multimédias au cours des opérations intracrâniennes (la récompense a traversé l'océan, car la communication avait été présentée depuis Pittsburgh par visioconférence), dans la catégorie télé médecine au prof. Fotiadis et au Dr G. Ganiatsis (Grèce) pour leur communication intitulée Plate-forme informatique intégrée pour l'évaluation des états psychologiques ; dans la catégorie enseignement à distance, au professeur Robert Rudowski de l'académie médicale de Varsovie. En outre, les organisateurs de la conférence ont attribué de distinction spéciale au professeur Antoni Novakowski de la Polytechnique de Gdansk pour sa contribution à la formation dans le domaine de l'ingénierie biomédicale ainsi que qu'au prof. Jacek Koronacki, directeur de l'institut d'informatique fondamentale de l'Académie Polonaise des Sciences, pour son activité dans les discussions scientifiques lors de la conférence. La conférence s'est terminée par une rencontre à laquelle participait des auteurs qui présentaient les résultats de leurs travaux scientifiques à la conférence. Les participants ont exprimé leur satisfaction de participer à une rencontre internationale de spécialistes dans le domaine de la télé médecine et des technologies multimédia et en le niveau croissant en termes de contenu et d'organisation des conférences qui se sont succédées. Dans le cours de la discussion ont été formulé les projets des prochaines rencontres et conférences dans le domaine de la télé pathologie télé médecine et technologie de l'enseignement à distance. De la vie convergent des spécialistes ces domaines ont devant eux d'énormes perspectives de développement dans la mesure où il vise à une amélioration radicale de l'efficacité de l'accessibilité et de la modernité des soins médicaux spécialisés.