Cérémonie du XIVème anniversaire de la première greffe en Pologne d’un implant cochléaire

Home / Nouvelles / Cérémonie du XIVème anniversaire de la première greffe en Pologne d’un implant cochléaire

Cérémonie du XIVème anniversaire de la première greffe en Pologne d’un implant cochléaire

,

Le 14 juillet 2006 a été célébré au Centre International de l'Audition et de la Parole de l'Institut de Physiologie et de Pathologie de l'Audition de Kajetany le XIVème anniversaire de la première greffe en Pologne d'un implant cochléaire à une personne déficiente auditive. Les hôtes de l'institut étaient ce jour-là les patients et leurs familles, les représentants des médias ainsi que Madame Bożena Walter – présidente de la fondation TVN « tu n'es pas seul ». Le programme a commencé par des exercices en petit groupe animé par des thérapeutes du centre des implants, de la perception et de la réhabilitation auditive. Parallèlement, dans d'autres salles, se tenaient des séances pour les parents et pour les enfants implantés. Les rencontres avec les parents étaient animées par Małgorzata Jeruzalska et Joanna Putkiewicz, psychologue. Le but de la rencontre était l'échange d'expériences. La conversation s'est concentrée autour de thèmes tels que : le moment de la prise de décision pour une opération de greffes d'implants cochléaires, la motivation de cette décision, les effets de la réhabilitation. La rencontre avec les enfants était animée par Anna Barej, logopéde ainsi que Małgorzata Zgoda, pédagogue de la surdité. Pendant la séance pour les plus petits a été réalisée une peinture de plusieurs mètres intitulée « moi et mon implant ». Les enfants ont peint les sons qu'ils perçoivent tous les jours à l'aide de l'implant. L'après-midi, dans la salle des conférences, a commencé la partie officielle de la cérémonie, inauguré par le professeur Henryk Skarżyński un. Dans son intervention, il est revenu sur les débuts du programme d'implants auditifs et a présenté les réalisations nouvelles de l'institut dans le traitement de la surdité partielle chez l'enfant. C'est le premier groupe au monde de patients présentant ce type d'affection prise en charge par des soins globaux. Le point suivant du programme était la projection du film « stimulation électroacoustique de l'oreille interne » qui montre de quelle manière s'effectue la connexion entre les restes auditifs fonctionnant bien conservés pour les sons graves et la stimulation électrique obtenue à l'aide de l'implant cochléaire. Après le film le Dr ing. Artur Lorens a pris la parole pour une présentation intitulée « la surdité partielle, exemple de mise en œuvre d'une nouvelle procédure médicale ». Le Dr Lorens a décrit de quelle manière a été documentée et confirmée l'efficacité de cette méthode novatrice. L'intervention suivante était la présentation de Joanna Putkiewicz, intitulé « l'enfant avec un surdité partielle sous l'aspect des relations familiales, scolaires, sociales ». Après les interventions, tous les autres sont passés dans le hall principal pour accompagner Madame Bożena Walter pour le dévoilement solennel de la plaque « Ami pour tous les temps » de la fondation TVN. La fondation a apporté son aide à jeunes patients, achetant pour eux les systèmes d'implants cochléaires. Grâce à une intervention rapide, ils ont la possibilité d'un processus plus efficace de réhabilitation audiologique. Après le dévoilement de la plaque, des mots très chaleureux ont été prononcés dont les plus importants, ceux de notre patient, Marek Gromada, 20 ans. Ses paroles « j'entends et vous en remercie » ont résonné de façon particulièrement agréable.

Les mots de sympathie n'ont pas manqué non plus à l'adresse du professeur Skarżyński ainsi que de l'équipe de l'institut. Madame Agnieszka Arendt, maman du petit Dominique, 10 ans, a adressé ses remerciements pour le travail quotidien qui est mené au nom des parents d'enfants implantés. Grâce à son implant, Dominique jouit de chaque son, ce qu'il a exprimé dans des vers écrits spécialement pour cette occasion.
 

Découvrir le monde à nouveau est une joie immense,
Et tout ceci est le mérite de notre Professeur
Qui aime les enfants
Et qui veut qu'ils entendent une mouche voler.
Et pour que nos oreilles entendent bien les sons,
Le Professeur a bien fait de son mieux pour ce petit implant.
Je vous remercie tous pour autant de bonté,
Car entendre le chant des oiseaux est un instant sublime

Après ces moments pleins d'émotions et de sentiments, tous se sont rendus au goûter préparé en plein air. Après le goûter ont commencé des jeux et des distractions – les enfants et les adultes avaient au choix le jeu de boules, les anneaux, le lancer de fer à cheval, le hockey sur gazon et – ce qui s'est avéré sans doute le plus populaire aussi bien parmi les grands que parmi les petits – le croquet. Pendant que les enfants essayaient leurs forces dans les jeux, les parents conversaient sur ce qui est pour eux le plus important, sans doute la vie quotidienne, les observations et les réflexions qui naissent du travail de réhabilitation. Il n'est pas de bonnes choses qui n'aient une fin et ainsi la rencontre anniversaire à toucher à sa fin. Chaque enfant a reçu un souvenir cependant que les parents recevaient du matériel d'aide pour la réhabilitation. Les adieux n'avaient pas de fin… Mais la récompense la plus douce pour les organisateurs furent les mots d'un petit invité « maman, on reviendra ici l'an prochain ? »